Textes philosophiques

Stephen Jourdain       sur le préjugé et le jugement


     "préjugé : j'ai jugé d'une proposition avant de l'avoir examiné; pire, j'ai jugé qu'une proposition était vraie avant de l'avoir examinée.

         La bête étant hautement venimeuse, autant voir de quoi elle est faite...

     Qu'est-ce qu'une proposition? C'est un jugement. Qu'est- ce qu'une jugement? C'est l'opération par laquelle j'attribue une qualité à un sujet. Par parenthèse, le jugement, ce n'est pas rien: c'est la brique avec laquelle est construit tout l'édifice de la pensée organisée.

      Autre question:

       Un jugement, en soi, est-il vrai ou faux?

      Réponse: non. Ne pas confondre, donc, comme o le fait constamment, jugement et jugement de valeur.

      Si un jugement n'a pas pour fonction d'établir une vérité, quelle peut bien être sa fonction? Mystère. Personnellement, j'inclinerait vers cette vision es choses: la fonction du jugement n'est pas d'ordre véridique, elle d'ordre narratif: le jugement raconte.

      Nous voici en mesure de nous poser une question tout particulièrement brûlante:

     Qu'est-ce qu'une vérité?

     C'est un jugement auquel j'ai attribué le caractère de véracité. J'a fait  un premier jugement (Pierre est bon, Dieu est grand), en lui-même ni vrai ni faut, le sujet d'un deuxième jugement attribuant au premier le caractère de véracité". ...Premier jugement, ni vrai ni faux : "la rose est rouge". Deuxième jugement: "le jugement "la rose est rouge" est vrai".

La bienheureuse solitude de l'âme, L'Originel, p. 84 et 85.

Indications de lecture:

   

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com