Textes philosophiques

Michel Lamy      mise au point sur le langage animal


    "Il existe donc diverses formes de communication, de langage chez les animaux, faisant appel souvent à plusieurs types de signaux. Communication à caractère composite: auditif, visuel, olfactif, etc. Le langage n'est donc pas une prérogative de l'espèce humaine et le langage animal n'est pas aussi différent du langage humain que l'on veut bien le dire.

1- Inné et acquis par apprentissage:

On a longtemps pensé que le langage animal était stéréotypé et inné, par opposition au langage humain appris. C'est faux:

- le chant des oiseaux est appris, et l'on a montré, comme chez l'homme, la prédominance de l'hémisphère gauche dans la production de sons.

- l'apprentissage des singes (chimpanzés) est possible;

- du langage humain; ils n'apprennent que deux ou trois mots, leur appareil neuro-moteur, y compris le cerveau, ne les rend pas aptes à utiliser les sons en guise de symboles. Aussi a-t-on utilisé d'autres formes;

- du langage gestuel des sourds (avec les mains) ils apprennent jusqu'à vingt cinq signes;

- du langage symbolique des formes: pièces en matière plastique; ils apprennent jusqu'à cent trente mots".

L'intelligence de la Nature, éditions du Rocher, p.93-94.

 

Indications de lecture :

Cf. par A structure du langage. Nous avions marqué des réserves nettes sur le point de vue des linguiste sur le langage animal. Voir aussi la leçon La conscience animale.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com