Textes philosophiques

Michel Lamy      mise au point sur le langage animal


    "Rémy Chauvin (1975) décrit seize caractéristiques du langage humain, dont deux seulement ne seraient pas applicables aux animaux; ce sont :

- la prévarication, c'est-à-dire la possibilité de mentir, très répandue chez l'homme et presque absente chez l'animal. Bien que certains animaux font le mort (renard, corbeau), qui font le blessé oiseau (caille) pour attire un prédateur et sauver leurs jeunes paraissent bien capables de prévarication;

- la réflexivité: "c'est la possibilité de communiquer sur le système de communication lui-même, de parler sur le langage; cette possibilité est évidemment réservée à l'homme, qui en use et abuse"

L'intelligence de la Nature, éditions du Rocher, p.94.

 

Indications de lecture :

Cf. par A structure du langage. Nous avions marqué des réserves nettes sur le point de vue des linguiste sur le langage animal. Voir aussi la leçon La conscience animale.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com