Textes philosophiques

Raymond Moody    la définition de la mort comme perte des fonctions vitales


    « D'autres voudront peut-être s'en tenir à une définition encore plus restrictive, estimant qu'il est hors de question de prétendre qu'une personne soit morte, quelque que puisse être la durée de l'absence, chez elle, de signe de vie cliniquement décelable, quelque que soit aussi la longueur d'un tracé encéphalographique plat, si elle a pu être ensuite ranimée. Autrement dit, la mort est définie comme l'état d'où il est impossible de faire revenir le corps à la vie. Evidemment, si l'on accepte cette définition , aucun des cas précités ne saurait entrer en ligne de compte, dès lors qu'ils impliquent tous une "résurrection".

 

La vie après la vie, p. 167.

Indications de lecture:

cf. leçons Recherches sur les NDE 1, recherches sur les NDE 2.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com