Textes philosophiques

Bernard Stiegler     La misère symbolique


    "Le conditionnement esthétique, qui constitue l'essentiel de l'enfermement dans les zones, vient se substituer à l'expérience esthétique pour la rendre impossible.

      Il faut savoir que l'art contemporain, la musique contemporaine, le spectacle et les "intermittents" du spectacle contemporain, la littérature contemporaine, la philosophie contemporaine et la science contemporaine font souffrir le ghetto que forment ces zones.

     Cette misère n'affecte pas simplement les classes sociales pauvres: le réseau télévisuel, en particulier, trame comme une lèpre de telles zones partout, concrétisant ce mot de Nietzsche ; "le désert croît". Pour autant, tous ne sont pas exposés également à la maladie: d'immenses pans de la populations vivent dans des espaces urbains dénués de toutes urbanité, tandis qu'une minuscule minorité peut jouir d'un milieu digne de ce nom.

    Il ne faut pas croire que les nouveaux misérables sont d'abominables barbares. Ils sont le coeur même de la société des consommateurs. Ils sont la "civilisation". Mais telle que, paradoxalement, son coeur est devenu un ghetto ... Au XXème siècle, une esthétique nouvelle s'est mise en place, fonctionnalisation la dimension affective et esthétique de l'individu pour en faire un consommateur".

De la misère symbolique, Champ Essais, p. 16-17.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com