Textes philosophiques

Bergson   sur le personnage comique


   « Un personnage comique est généralement comique dans l’exacte mesure où il s’ignore lui-même. Le comique est inconscient. Comme s’il usait à rebours de l’anneau de Gygès, il se rend invisible à lui-même en devenant visible à tout le monde. Un personnage de tragédie ne changerai rien à sa conduite parce q’il saura comment nous la jugeons ; il y pourra persévérer, même avec la pleine conscience de qu’il est, même avec le sentiment très net de l’horreur qu’il inspire. Mais un défaut de ridicule, dès qu’il se sent ridicule, cherche à se modifier, au moins extérieurement.

 Le Rire, P.U.F. p. 13.

 Indications de lecture :

cf leçon Esthétique de l'humour. L'anneau de Gygès est commenté dans la leçon sur le sens de la justice.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com