Textes philosophiques

Platon    Le nom comme instrument de l’intellect


   « Nommer, n’est-ce pas une partie de l’action de parler ? Car en nommant, on parle, n’est-ce pas ? … Nommer est donc une action, si parler était bien une action qui se rapporte aux choses ?... Et nous avons reconnu que les actions ne sont pas relatives à nous, mais qu’elles ont une certaine nature qui leur est propre ? …Il faut donc nommer les choses comme il est naturel de nommer et d’être nommé, et avec le moyen convenable, et non pas comme il nous plaît, si nous voulons être d’accord avec nos conclusion précédentes. C’est ainsi que nous réussirons à nommer, autrement, non.

Si le nom est un instrument, en nous en servant pour nommer, que faisons-nous ?... Ne nous apprenons-nous pas quelque chose les uns les autres, et ne distinguons-nous pas les choses suivant leur nature ?... Le nom est donc un instrument propre à enseigner et à distinguer la réalité, comme la navette à démêler les fils ».

 Cratyle G.F. p. 397, 399.

Indications de lecture:

     cf. Langage et réalité.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com