Textes philosophiques

Swami Prajnanpad    l'ego se pose dans la séparation avec ce qui est


    "Le fait est que l'on s'aliène soi-même. C'est l'oeuvre du mental. Le mental sépare, il ne permet pas de voir ce qui est, il se coupe de ce qui est. Ce processus de séparation, de coupure, c'est l'ego ou le mental. En d'autres termes, l'ego est l'agent actif du mental. Il n'est rien d'autre que cela... Prendre l'existence de l'ego comme quelque chose allant de soi et essayer ensuite de se voir soi-même est impossible, parce que l'ego n'existe pas...

     L'ego a deux aspects. Le premier : "je suis quelque chose. Parce que je me suis séparé du reste, je dois me considérer comme quelque chose". Sentir "je suis quelque chose", implique "je continuerai d'exister" qui signifie "ceci ne peut être détruit". De là surgit automatiquement la croyance à la permanence des choses, la croyance à l'immortalité. Et l'autre aspect : "moi seul existe, il n'y a personne d'autre"...

     Que fait l'ego? Il se coupe, se sépare. De quoi? De ce qui est... Vous vous coupez de la réalité, des actions et des comportements que vous observez et vous voulez que tout se déroule selon vos désirs. C'est ainsi qu'apparaissent les réactions négatives : haine, dégoût etc.

     "Cela est... cela est ainsi". Voilà le fait pur et simple. Il n'y a rien à ajouter à cela. La question "pourquoi est-ce ainsi ?" ne se pose même pas. Le fait est que c'est ainsi. Il agit comme un agit. Il et là. Les questions : "pourquoi agit-il ainsi?" Pourquoi ceci est-il là?"  ne peuvent se poser qu'après. Le premier fait c'est que "il" est là, que "ceci" est là... Hardwar est juste tel qu'il est. Toutes ces différentes personnes se comportent de la manière particulière qui leur est propre. C'est un fait. Mais non, vous ne voulez pas qu'elles se conduisent de cette manière particulière. Alors vous vous coupez, vous vous séparez d'elles. C'est vous qui bouleversez l'ordre des choses. Mais en fait, elles sont ce qu'elles sont"...

     Telle est la nature de l'ego. Il se coupe et se sépare de ce qui est. Mais ceci est seulement une apparence. En réalité, on ne peut pas se couper de ce qui est. Là où est l'ego, que ce soit celui d'un individu, d'une famille, d'une société ou d'une nation, c'est toujours un ego pur et simple, ce qui signifie, se couper, se séparer de ce qui est.  Ce que vous devez comprendre clairement c'est que vous vous coupez, vous vous séparez de tout ce qui est.   Mais cela aussi reste une apparence. En réalité, vous ne pouvez vous séparer. C'est pourquoi l'ego prétend simplement qu'il est séparé, mais en réalité, ce n'est pas vrai".

 L'Expérience de l'Unité, L’originel, p. 21 sq, 32.

Indications de lecture:

Voir leçons L'existence conscienteLa nature du sujet conscient.


Accueil| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com