Textes philosophiques

Jacques Ellul    l'invasion de la publicité


     "C'est le même événement qui se produit avec l'invasion des images, non seulement celles qui sont diffusées par la télévision ou le cinéma, mais celles de la publicité par exemple, qui n'est plus la publicité neutre et immobile des affiches sur les murs, mais la publicité mobile et active des panneaux publicitaires animés, donc forcément attractifs. Les images en même temps accaparent l'attention et la dispersent. L'homme est saisi par un univers de possibles dérisoires et massivement imposés. Bien entendu je ne veux pas du tout dire que telle publicité conduit l'acheteur à acheter le produit. Ce n'est pas la question. Mais la multiplicité de ces images envahissantes disperse, dilue l'homme dans un univers complètement factice. Il n'y a là encore aucune réflexion, aucun choix, aucune délibération possibles. Or, cette publicité n'est en rien innocente. Si elle réussit, c'est qu'elle rend compte de la réalité de l'homme moderne, de ses manques, de ses désirs. Et quand nous analysons les thèmes principaux, nous apercevons que, d'une part, il y a le thème de violence (très remarquable, des séries publicitaires pour des objets divers, mais tournant toutes autour de l'impératif : « Soyez modernes », et toutes avaient pour image fondamentale des images d'agressivité, de conquête, de puissance, de violence), d'autre part, s'il y a beaucoup moins de publicité autour de l'homme ou de la femme idylliquement heureux, beaux, etc., il y a tout un courant publicitaire sur l'amitié, la convivialité, la familiarité... précisément au sujet de ce qui l'évoque le moins".

Le Bluff technologique, Hachette, pluriel, p. 394-395.

Indications de lecture:

cf. La société de consommation, part A. Voir aussi textes Edgar Morin.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com