Textes philosophiques

Jean Klein    demeurer avec la perception sans commentaire


     Quand vous voyez un objet, que vous le nommez, cela relève de votre culture, de votre éduction. Même si vous viviez sur une île et que vous soyez certains objets dans le ciel ou entendiez certains sons, vous les rapporteriez encore à quelque chose que vous connaissez. C'est naturel et je ne vois aucun problème à les nommer. Mais quand vous allez plus avant, que vous les interprétez, jugez, qualifiez, à ce moment là, vous être retranché de l'objet, avec vos opinions, dans votre mémoire, et que vous vous n'êtes pas un avec la perception. Aussi peut-il être judicieux pour vous de demeurer de temps à autre dans une pure observation, où il n'y a ni observateur ni objet observé. Quand nous passons aussitôt de la perception au concept, nous introduisons une interférence psychologique entre nous-même en tant qu'observateur, et ce que nous observons.

Transmettre la Lumière, Éditions du Relié, p. 267.

Indications de lecture:

cf. la leçon sur Sentir et percevoir. Un thème qui revient souvent chez Eckhart Tolle.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com