Textes philosophiques

Hans Jonas   l'utopie marxiste et le loisir


     Ernst Bloch ne se gène pas pour appeler le 'rêve éveillé de la vie parfaite'... ou encore celui du 'regnum humanum'... 'l'intention originaire de l'âge d'or'..., 'le concept final absolu'... et, comme ultime parole de l'œuvre gigantesque consacrée à l'espérance, 'quelque chose qui éclaire l'enfance de tous et dans quoi personne n'a jamais encore été : la patrie' en tant qu'ultime élément moteur de l'impulsion marxiste. C'est infiniment plus et qualitativement autre chose que la justice, la bonté, la miséricorde, l'amour même, et même n'importe quelle autre sollicitude du sort humain (dans l'ici-bas) qui peuvent toute accomplir leur besogne dans le monde sans une pareille attente et qui ne le font jamais pour elle - quand bien même elle serait là. Cela veut dire précisément que le marxisme, d'après Bloch, veut l'utopie, et rien de moins, qu'il peut sans doute considérer et coetera est bien un préliminaire à sa venue, et peut être même une partie de son fruit, mais que probablement elle la dépasse (dans les images des derniers temps de Bloch les anciennes vertus n'apparaissent pas). Des frères en marxisme peuvent être embarrassés par cet absolu, mais Marx lui-même, plus sobre dans son expression, donne à son successeur verbalement et quant au fond des choses toutes les raisons d'une compréhension messianique de sa doctrine. Or tout cela: la vie parfaite, le regnum humanum, l'âge d'or, le but absolu, la patrie enfin retrouvée, est lié au loisir en tant qu'état universel".

 Le Principe Responsabilité, p. 371.

Indications de lecture:

Cf.  leçons Pouvoir, imaginaire  et utopie, Travail et loisir.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com