Textes philosophiques

Krishnamurti    la Négation totale, essence du positif


     "Pour trouver ce qui est vrai et non pas suivre quelqu'un d'autre qui vous dit ce qui est vrai, ou qui affirme arbitrairement ce qui est vrai et ce qui est faux, vos devez voir ce qui est intrinsèquement faux et le laisser de côté. En d'autres termes, on ne trouve à coup sûr ce qui est vrai que par la négation. Disons, par exemple, que vous prenez conscience du fait que vous ne pouvez avoir la paix de l'esprit tant qu'il y a l'appât du gain. Donc, vous vous adressez, non à la paix de l'esprit, mais à l'appât du gain. Vous enquêtez pour savoir si l'appât du gain, l'avarice, ou l'envie peuvent être laissés complètement de côté. Vous ne cessez de purger votre esprit, il y a un processus constant de négation.

     Si je veux comprendre dans son entier cette chose extraordinaire qu'on appelle la vie, ce qui doit inclure la totalité des religions, si je veux y être sensible, l'apprécier, et si je vois que le nationalisme, le provincialisme, ou n'importe quelle attitude limitée est très destructrice, pour la compréhension, que se passe-t-il ? Il est sûr que je me rends compte que je dois abandonner le nationalisme, que je dois cesser d'être hindou, musulman ou chrétien. Je dois cesser d'avoir cette attitude insulaire, nationaliste, et être libre de l'autorité des religions organisées, des dogmes et des croyances. Dans ce cas, par la négation, l'esprit commence à percevoir ce qui est vrai. Mais la plupart d'entre nous trouvent très difficile de comprendre par la négation, parce que nous pensons que cela ne nous mènera nulle part, ne nous apportera rien...

      Pour comprendre l'immensité, la qualité intemporelle de la vie, vous devez sûrement l'aborder par le biais de la négation. C'est parce que vous êtes braqué sur un mode d'action particulier, un certain schéma d'existence, que vous trouvez difficile de vous libérer de tout cela et de vous tourner vers une voie nouvelle, une nouvelle approche. Après tout, la mort est l'ultime négation. C'est seulement quand on meurt maintenant, alors qu'on est en vie, ce qui veut dire qu'on brise constamment tous les schémas des habitudes, des diverses attitudes, conclusions, idées, croyances auxquelles on adhère - c'est seulement alors que l'on peut découvrir ce qu'est la vie".

Être humain, trad. P. Hanriot, Courrier du Livre, p. 209-210.

Indications de lecture:

 La Voie négative se retrouve dans bien des traditions, en particulier dans le Bouddhisme. En Inde, c'est neti, neti, pas ceci, pas cela.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com