Textes philosophiques

Krishnamurti    Critique de la notion d'évolution psychologique


     "Nous croyons au progrès, à l'évolution, l'on nous a soigneusement nourris, enrégimentés avec l'idée de développement individuel. Examinons cette question. Il existe évidemment un progrès technique, depuis les chars à boeufs jusqu'à l'avion à réaction. Et le développement existe aussi, à partir du gland, qui devient un chêne. Et enfin, nous croyons que nous-mêmes deviendrons quelque chose, que nous accomplirons un résultat, une fin. Ainsi, ces trois choses, le progrès technique, le développement individuel et le devenir sont toutes considérées comme étant une sorte d'évolution. Il serait manifestement absurde de nier le progrès dans le domaine technologique. Nous voyons le primitif appareil à combustion interne céder la place aux appareils à réaction qui permettent de construire des avions prodigieusement rapides, atteignant et dépassant deux mille kilomètres à l'heure. Il serait également absurde de nier qu'une graine grandit, devient plante, fleur, et de là fruit. Mais avec cette même mentalité nous abordons notre propre conscience. Nous croyons qu'il y a progrès, évolution, qu'au moyen du temps nous achèverons un résultat ; et je veux entrer dans la question de savoir s'il existe un progrès quel qu'il soit pour l'homme, s'il existe un agrandissement évolutif, s'il est possible, à vous et à moi, d'accomplir un résultat en termes de temps, le résultat étant la réalisation de la vérité. Nous parlons d'un progrès humain par évolution, nous disons que nous deviendrons quelque chose un jour, si ce n'est dans cette vie, dans une vie future. En d'autres termes, nous croyons que le temps nous permet d'évoluer et de devenir quelque chose de plus grand, de plus beau, de plus valable, etc.

     Or, le fait de devenir plus sage, plus beau, plus vertueux, le fait de se rapprocher de la réalité par le processus du temps, existe-t-il ? C'est cela que nous entendons, lorsque nous parlons d'évolution. Il y a, évidemment, un développement physiologique ; mais existe-t-il un développement psychologique, une évolution, ou n'est-ce qu'une fantaisie de l'esprit, lequel, dans son désir de se transformer, tombe dans l'idée erronée de devenir quelque chose ?"

De la Connaissance de soi, traduction Carlo Suarès, Courrier du Livre, p. 44-45.

Indications de lecture:

     La suite du texte, à partir de "devenir quelque chose" est donnée sur le site ici. La mise en cause  consiste à faire observer que Le Changement créateur (titre d'un livre de l'auteur) réel est intemporel et immédiat. En matière psychologique, la mutation est un saut, pas un processus de devenir, le devenir maintient dans une ornière, l'ornière du conditionnement.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com