Textes philosophiques

Spinoza       la vérité est norme d'elle-même


    "Proposition XLVIII

Qui a une idée vraie sait en même temps qu'il a une idée vraie et ne peut douter de la vérité de sa connaissance.

Scolie

...nul ayant une idée vraie, n'ignore que l'idée vraie enveloppe la plus haute certitude; avoir une idée vraie en effet, ne signifie rien, sinon connaître une chose parfaitement ou le mieux possible et certes, personne ne peut en douter, à moins de croire que l'idée est quelque chose comme une peinture muette sur un panneau et non un mode de penser, savoir l'acte de connaître; et, je le demande, qui peut savoir qu'il connaît une chose, s'il ne ne connaît auparavant la chose? C'est-à-dire qui peut qui peut savoir s'il est certain d'une chose,s 'il n'est auparavant certain de cette chose? D'autre part, que peut-il y avoir de plus clair et de plus certain que l'idée vraie, qui soit norme de la vérité? Certes, comme la lumière se fait connaître elle-même et fait connaître les ténèbres, la vérité est norme d'elle-même et du faux".

Ethique, p. 117-118, G.F.

Indications de lecture :

cf. Le critère de la vérité, part D. Le critère intrinsèque de la vérité.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com