Textes philosophiques

Günter Anders   le nihilisme et la bombe (suite)


    « Dans cette conversation nihiliste ordinaire qui n'est sans doute qu'un simple échantillon de ce qui a lieu tous les jours à des milliers d'exemplaires, le fait que l’homme existe « pour rien » et le fait qu’il puisse être anéanti, le nihilisme et la bombe, ne sont qu’une seule et même chose. Puisque nous existons pour rien, la bombe est justifiée, et puisque la bombe est là, nous ne valons rien, et puisque nous ne valons rien, la bombe, de toute façons, n’aggravera pas les choses, et puisque… et puisque … jusqu’à la nausée… sans que l’on sache où est la tête de cette argumentation et ou est sa queue, quelle est sa prémisse et quelle est sa conclusion. Le manège de ces faux semblants tourne autour de l’axe du néant. Qui ne saute pas en marche pour détruire le manège n’en sortira pas vivant » !"

L'Obsolescence de l'Homme. p. 341.

Indications de lecture:

Suite du texte précédent. Günther Anders (1902-1992) se rendit à Hiroshima et à Nagasaki pour participer au 4e congrès international contre les bombes atomiques et les bombes à hydrogène.  Cf. Le nucléaire, extase technologique.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com