Textes philosophiques

Philippe Guillemant  l'imprévisibilité à toutes les échelles


     "Malgré leur apparente calculabilité, de nombreux systèmes irréversibles deviennent entièrement imprévisible à court terme, qu'ils soient vivants ou artificiels, car ce calcul devient vite complètement faux. toute prévision par le calcul d'"un état futur devient alors impossible à effectuer à partir d'un certain temps. Ce constat est aujourd'hui bien expliqué par la théorie du chaos et la meilleure illustration que l'on ne connaît est la limite de la prévision météorologique.

         Or ce constat d'imprévisibilité est le même que celui qui nous empêche en sens inverse du temps, de reconstruire un passé unique! Pourtant personne ne dit que le retour dans le passé est irréversible, ce qui serait un comble.

     Le succès de la Théorie du chaos, tout comme celui de la mécanique quantique a ainsi conduit les physiciens à prendre acte définitivement de l'imprévisibilité "par nature" du futur. Car même si nous avions des moyens de calculs gigantesques, il subsisterait une limite temporelle de prévision due à la sensibilité aux conditions initiales devenant infiniment petite. Or à l'échelle microscopique il règne déjà un indéterminisme fondamental quant à la position et la vitesse particules élémentaires : impossible de connaître précisément l'une sans que l'autre devienne indéterministes.

    Il s'ensuit que la physique contredit aujourd'hui le paradigme mécaniste sur lequel elle s'est construite, en faisait régner à toutes les échelles une imprévisibilité qui nous force à constater l'indéterminisme fondamental de la nature".

La route du Temps, Éditions temps présent, collection science-conscience, p.47.

Indications de lecture:

Voir la leçon Synchronicité et liberté.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com