Carl G. Jung    inconscient et créativité


   Si l’inconscient n’était que réactif et réactionnel, il serait licite de n’y voir qu’un monde de reflets psychologiques. Si tel était le cas, la source essentielle de tous les contenus et de toues les activités serait dans le conscient et l’on se trouverait dans l’inconscient de façon systématique – et dans les cas les plus favorables – que des images réfractées et distordues de contenus conscients. Les processus créateurs auraient leur siège dans le conscient et toute innovation, toute inspiration, toute créativité ne seraient que les trouvailles d’un conscient fureteur.

Or les faits et l’expérience s’inscrivent en faux là-contre. Tout être créateur sait, pour l’avoir vécu d’innombrables fois, que la spontanéité involontaire est la marque essentielles de la pensée créatrice

La Dialectique du moi et de l'Inconscient, Folio, p. 136-137.

Indication de lecture:

      cf. leçon Le moi et l'inconscient.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| documents| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
E-mail :  philosophie.spiritualite@gmail.com