Textes philosophiques

Heidegger         la pensée à venir


     "Le moment est venu de cesser de surestimer la philosophie et, par le fait même, de trop lui demander. Tel est bien ce qu'il nous faut dans la pénurie actuelle du monde: moins de philosophie et plus d'attention à la pensée; moins de littérature et plus de soin donné à la lettre comme telle.

     La pensée à venir ne sera plus philosophie, parce qu'elle pensera plus originellement que la métaphysique, mot qui désigne la même chose. La pensée à venir ne pourra pas non plus, comme Hegel le réclamait, abandonner le nom d'amour de la sagesse et devenir sagesse elle-même sus la forme du savoir absolu. La pensée redescendra dans la pauvreté de son essence provisoire. Elle rassemblera le langage en vue du dire simple. Ainsi le langage sera le langage de l'Etre, comme les nuages sont els nuages du ciel. La pensée, de son dire, tracera des sillons sans apparences, des sillons de moins d'apparence encore que ceux que le paysan creuse d'un pas lent à travers la campagne.

   Lettre sur l'humanisme, in Questions III, Gallimard, p.153-154.

Indications de lecture:

     cf. Recherches sur la conscience et l'évolution. L'intelligence et les limites de la pensée.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com