Textes philosophiques

Shri Aurobindo   La mentalité normale et l'expérience spirituelle


    « Les plus grandes découvertes intérieures, l’expérience de l’être-en-soi, la conscience cosmique, le  calme intérieur de l’esprit libéré, l’action directe du mental sur le mental, la connaissance des choses par contact direct d’une conscience  avec une autre conscience ou  avec ses objets, la plupart des expériences spirituelles de quelque valeur, ne sauraient être amenées devant le tribunal de la mentalité courante qui n’a aucune expérience de ces choses et prend son propre manque d’expérience, ou son impuissance à les expérimenter, pour une preuve de leur non-valeur ou de leur inexistence. La vérité physique, les formules, généralisations et découvertes fondées sur l’observation physique peuvent être appelées à comparaître devant ce tribunal, mais même en ce qui les concerne, il faut avoir subi un entraînement avant de pouvoir véritablement comprendre et juger.

                N’importe quel esprit non préparé n’est pas apte à suivre les mathématiques de la relativité ou d’autres vérités scientifiques difficiles, ni à apprécier la validité de leurs résultats oud e leurs méthodes. Certes, toute réalité, toute expérience doit, afin d’être tenue pour vraie, être susceptible de vérification par une expérience identique et similaire ; et en fait, tous les hommes peuvent avoir une expérience spirituelle, la suivre jusqu’au bout et la vérifier par eux-mêmes ».

 La Vie divine III, p. 30.

Indications de lecture:

Un texte à rattacher aux questions soulevées dans Les visages de la philosophie et Le critère de la vérité.

A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z.


Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| Textes philosophiques| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 
philosophie.spiritualite@gmail.com